Vendre sa maison ou son appartement sans agence entre particuliers en 10 étapes

Vendre un bien immobilier sans agence ni commission à payer, directement de particulier à particulier, c’est aujourd’hui plus que jamais possible avec internet et notre mode d’emploi en 10 étapes !

Comment vendre son bien immobilier sans agence en 10 étapes ? immoHOW.fr vous guide pour vendre votre bien immobilier sans agence, entre particuliers, simplement et dans les meilleurs délais. Suivez nos conseils et nos tutoriels de coaching immobilier gratuit, vendez vous aussi votre maison ou votre appartement rapidement sans agence et sans commission.

Vendre un bien immobilier sans agence, le guide complet

Vous ne savez pas par où commencer pour vous lancer dans la vente de votre bien immobilier sans passer par l’intermédiaire d’une agence? Suivez notre guide en 10 étapes pour une vente immobilière de particulier à particulier réussie!

 

Vendez votre appartement ou votre maison seul mais comme un pro de l’immobilier à l’aide de notre méthodologie de coaching immobilier gratuit, vous êtes prêts à vous lancer? Alors c’est parti suivez les 10 étapes de notre guide immobilier et économisez votre argent!

Les 10 Étapes pour vendre son logement sans agence comme un pro

1

ESTIMER LE BIEN

La première étape consiste à estimer le prix du bien immobilier à vendre, évaluer son prix afin de pouvoir le vendre rapidement. Un bien immobilier surévalué peut faire fuir les acheteurs et de ce fait retarder sa vente. Pour estimer correctement la valeur d’une maison ou d’un appartement il faut prendre en compte les caractéristiques du bien et étudier le marché immobilier local afin de déterminer le prix le plus juste. Vous trouverez toutes les informations nécessaires à l’estimation de votre bien dans notre dossier consacré à l’estimation immobilière.

2

METTRE EN ETAT & DÉPERSONNALISER LE LOGEMENT

Valoriser son bien immobilier est une quasi-nécessité pour afin de se donner les moyens de vendre rapidement un appartement ou une maison. Les acheteurs potentiels cherchent de plus en plus des biens qui ne nécessitent pas de travaux de rénovation et dans lesquels ils peuvent se projeter facilement et sans surprise budgétaire. Pour cela, un vendeur doit dépersonnaliser son bien et mettre en avant tous les atouts du logement à vendre pour se démarquer des autres biens en vente sur le marché local et séduire des prospects. Réparer les petites choses défectueuses et apprêter le bien à l’aide du home staging, une technique de valorisation de biens immobiliers importée des États-Unis et de plus en plus utilisée dans l’hexagone. La pratique du « Home Staging » consiste à dépersonnaliser, désencombrer, aménager et relooker la décoration de l’ensemble du logement dans le but de plaire au plus grand nombre d’acheteurs potentiels et de se donner l’opportunité de déclencher un coup de cœur lors de la visite du bien. Retrouvez tous les conseils pour valoriser votre bien dans notre dossier consacré à la valorisation immobilière et au home staging.

3

PRÉPARER LES DOCUMENTS NECESSAIRES À LA VENTE

Pour revendre un logement, le vendeur doit présenter un certain nombre de documents obligatoires au notaire qu’il s’agissent d’une nouvelle construction ou d’un bien ancien, les documents à fournir ne sont cependant pas identiques selon le cas. Les documents diffèrent également lorsqu’il s’agit de vendre une maison individuelle ou un un appartement situé dans une copropriété. Vous trouverez toutes les informations sur le sujet dans notre dossier sur les documents à fournir pour revendre un bien immobilier.

4

RÉALISER LES DIAGNOSTICS OBLIGATOIRES

Lors de la vente d’une maison ou d’un appartement il est obligatoire de réaliser un dossier contenant l’ensemble des diagnostics techniques obligatoires attachés au bien, ceux ci différents selon le type de bien à vendre, mais dans tous les cas il faudra au minimum les établir les diagnostics suivants : la surface du bien en conformité à la loi Carrez, le diagnostic de performance énergétique également appelé DPE, le certificat d’état des risques naturels, Le diagnostic électrique si l’installation électrique a plus de 15 ans, le diagnostic amiante si le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, le diagnostic plomb si la maison a été construite avant le 1er janvier 1949, le diagnostic termites si la maison se situe dans une zone à risque, le diagnostic gaz si le bien est relié au réseau de gaz de ville et que son installation a plus de 15 ans, le diagnostic de l’assainissement non-collectif si le bien n’est pas raccordé au à un réseau de tout à l’égout. Déterminez les diagnostics nécessaires selon votre bien à vendre à l’aide de notre dossier spécial sur les diagnostics obligatoires à fournir lors d’une vente immobilière.

5

FAIRE DES PHOTOS DE QUALITÉ PRO

Souvent négligées par les particuliers qui se lancent dans la vente sans agence de leur bien immobilier, les photos sont un élément primordial de l’annonce immobilière. Si la qualité des prises de vues s’est largement améliorée sur les smartphones actuels et que ceux-ci peuvent aisément remplacer l’utilisation d’un appareil photo numérique, encore faut il savoir ajuster les réglages et maitriser quelques techniques pour la prise de vue d’un intérieur. Pour cela il est conseillé de privilégier l’utilisation du mode HDR si celui-ci est disponible sur votre appareil afin d’équilibrer l’éclairage entre les parties claires et plus sombre des photos. Savoir varier les clichés et alterner entre les prises larges et rapprochées est également un facteur important pour un reportage photos réussi sur une maison ou un appartement à vendre, cela permet à la fois de valoriser par l’image les surfaces et volumes des pièces et également de mettre en avant les points forts du bien mis à la vente. Devenez un pro de la photo immobilière en suivant les conseils de notre dossier sur la prise de photos immo.

6

RÉDIGER UNE ANNONCE IMMOBILIÈRE QUI FAIT VENDRE

La rédaction d’une annonce immobilière efficace est primordiale pour vendre son bien directement au meilleur prix de particulier à particulier rapidement. Votre annonce sera la vitrine accessible à tous acheteurs potentiels de votre maison ou appartement mis en vente. Il s’agit là de prendre le temps nécéssaire pour rédiger une annonce qui soit la plus efficace possible en proposant un maximum d’informations sur le bien à vendre. Tout comme la qualité des photos que nous avons abordé à l’étape précédente, l’accroche de celle-ci doit être particulièrement soignée afin d’inciter les prospects à consulter son contenu complet. Les principaux éléments à faire apparaitre dans l’annonce son les suivants; l’emplacement du bien, sa date de construction et de rénovation le cas échéant, la surface de l’ensemble et le détail des surfaces des différentes pièces, l’équipement installé (type de chauffage, nombre de toilettes, porte de garage électrifiée, type de volets, etc…) et bien entendu l’élément le plus important, le prix de vente. Toutes les astuces pour rédiger une annonce immobilière qui fait vendre sont abordées dans notre dossier sur la rédaction d’une petite annonce efficace.

7

DIFFUSER UNE ANNONCE IMMOBILIÈRE SUR INTERNET

Vous avez préparé votre annonce immobilière détaillée avec de belles photos de votre bien mis en vente, il est temps de passer à sa diffusion sur internet. De nos jours, 90% des recherches immobilières démarrent sur le web, déterminer les meilleurs supports et portails immobiliers de diffusion en ligne est indispensable pour toucher le maximum d’acheteurs potentiels. Alors quels sont les meilleurs sites pour diffuser votre petite-annonce immobilière ? Tous les sites de diffusions pour les vendeurs immobiliers particuliers qu’ils soient totalement gratuits, avec des options payantes, ou payants sont analysés et comparés dans notre dossier dédié aux meilleurs sites pour diffuser une annonce immobilière entres particuliers sur internet.

8

ORGANISER LES VISITES, GÉRER LES PROSPECTS, LES OFFRES & LA NÉGOCIATION

Organiser les visites, gérer les prospects, les offres et la négociation pour la vente de votre bien immobilier est l’étape la plus complexe et la plus contraignante du processus de vente immobilière de particulier à particulier. Cette étape cruciale demande un temps considérable et nécessite d’être bien organisé pour la réaliser efficacement, le but n’est pas de faire visiter votre appartement ou votre maison au maximum de monde, mais de trier les prospects qui vous contactent suite à la diffusion de votre petite annonce sur le web afin d’obtenir des visiteurs qualifiés, il ne faut jamais quitté de votre esprit qu’un acheteur potentiel sait ce qu’il recherche, son projet est concret et il connait sa capacité de financement pour le réaliser alors oubliez les demandes des « touristes de l’immobilier », curieux et prospects indécis qui ne cherchent qu’à passer le temps et vous feront perdre le vôtre. Une fois les véritables acheteurs potentiels identifiés, la visite peux être planifiée, en privilégiant une visite individuelle plutôt que de réunir plusieurs acheteurs potentiels dans un même créneau horaire. Prévoir suffisamment de temps pour que l’acheteur potentiel en visite puisse se projeter dans votre logement, l’important est qu’il se sente à l’aise et que vous le laissiez se faire sa propre interprétation du bien sans l’influencer, vous êtes là pour l’accueillir, le guider et répondre à ses questions éventuelles, pas pour en faire trop. Apprenez comment bien aborder cette étape cruciale de la vente immobilière sans agence dans notre dossier détaillé sur la gestions des prospects, des visites, des offres et de la négociation immobilière.

9

ÉTABLIR UNE PROMESSE DE VENTE, UN COMPROMIS DE VENTE

Quand vendeur et acquéreur se sont mis d’accord sur les détails de la transaction, il est nécessaire de sécuriser la transaction via la signature d’un avant-contrat, mais lequel choisir entre le compromis de vente ou la promesse de vente immobilière ? La promesse ou le compromis de vente sont tous les deux signés en amont de l’acte de vente notarié définitif, ils définissent et détaillent les conditions de la vente. Celles-ci comprennent généralement le prix de vente, la répartition des frais annexes, des clauses suspensives et déterminent le versement d’un’acompte ou d’uneindemnité d’immobilisation du bien jusqu’à la finalisation de la vente devant notaire. Le compromis de vente est également appelé « promesse synallagmatique de vente » (PSV). Ce type d’avant-contrat engage les deux parties de façon symétrique, les signataires, vendeur et acheteur s’assurent ainsi de la réalisation de la vente sauf dans le cas d’une rétractation légale légale liée aux conditions suspensives précisées sur le compromis de vente. À la différence du compromis de vente, une promesse de vente ou promesse unilatérale de vente (PUV) n’engage quand à elle que le vendeur envers le futur acquéreur, d’où son appellation de « promesse unilatérale de vente ». Dans cet avant-contrat, le vendeur ou « promettant » s’engage à réserver l’exclusivité de la vente pour un délai donné à l’acquéreur, le « bénéficiaire » qui bénéficie du droit d’option de consentir ou non à l’acte définitif de vente. La grande différence de la promesse de vente par rapport au compromis est que celle-ci doit obligatoirement être enregistrée par un notaire. Déterminez quel avant-contrat privilégier pour vendre votre logement dans notre dossier sur la promesse et le compromis de vente.

10

SIGNER L’ACTE DE VENTE CHEZ UN NOTAIRE

Félicitations ! Vous arrivez au bout du processus de votre vente immobilière sans agence, c’est le moment de la signature de l’acte définitif devant notaire ! Mais quel délai entre la signature du compromis de vente et la vente du bien ? Généralement entre la signature de la promesse ou du compromis de vente et la signature de l’acte authentique chez le notaire, il s’écoule en moyenne un délai de trois mois. Quel notaire rédige l’acte de vente ? En général, le notaire du vendeur est le notaire devant lequel l’acte de vente est signé. L’acte de vente est un document rédigé devant un notaire qui certifie de la vente de votre bien. La signature de l’acte de vente chez le notaire est établie 3 mois après la signature du compromis de vente. … En général, le notaire devant lequel est signé l’acte authentique de vente est le notaire du vendeur cependant l’acquéreur peut se faire accompagner par son propre notaire, sans frais supplémentaires. Les notaires de l’acheteur et du vendeur se répartissent les tâches et se partagent donc les frais notariés, généralement le notaire de l’acquéreur rédige l’acte authentique de vente et le notaire du vendeur s’occupe des vérifications administratives et autres tâches liées à a vente du bien. La répartition des tâches est encadrée par la loi et la législation diffère selon le lieu géographique des notaires. Après lecture et signature sur papier ou sur tablette de l’acte authentique, le notaire remet une attestation de propriété à l’acheteur et publie l’acte authentique au Service de la publicité foncière.